Tarifs restauration scolaire

 A l’instar de ce qui se pratiquait déjà dans la commune pour la Petite-enfance, l’Accueil de loisirs, l’Accueil périscolaire et le Conservatoire, depuis septembre 2009, les tarifs des repas sont désormais calculés en fonction du quotient familial.

Voici les tarifs appliqués à partir du 1er septembre 2013 et adoptés par le conseil municipal le 21 juin 2013.

Image tarifs restauration 2013-2014

Le prix de revient d’un repas s’ élève à  7,50 €. Dans cette somme, il y a une part facturée par le titulaire de la DSP et une part supportée directement par la ville, c’est à dire les salaires du personnel qui travaille dans les restaurants municipaux. La différence entre le prix payé par la famille et le prix de revient est supportée par la Commune, c’est une subvention pour chaque repas consommé par un élève.
Avec cette  subvention, la ville contribue donc financièrement à tous les repas des enfants qui bénéficient de la restauration municipale.
180.000 repas sont servis chaque année, la restauration municipale représente une charge financière importante pour notre Commune.

Le calcul du quotient familial est effectué par le Pôle Facturation à la mairie centrale.

A propos des prix et des coûts, voici quelques chiffres tirés du rapport annuel portant sur l’année 2012. C’est un résumé extrêmement court, dont il ne faut retenir que les ordres de grandeur.
Attention au prix des repas! Il s’agit du repas facturé au seuil de la salle à manger. Pour le prix de revient selon la ville, il faut encore y ajouter le coût du personnel municipal qui travaille dans les offices et dans les salles de restauration, soit près de 2,50€/repas.

  1. Nombre de repas facturés:
    • Scolaire:                        146.439
      49.069 en maternelle et 92.356 en élémentaire
    • ALSH:                               11.963
    • Petite enfance:                23.594
    • Goûters et collations:    82.480
  2. Prix du repas facturé par Elior
    • scolaire maternelle:         5,168 €HT
    • scolaire élémentaire:       5,355 €HT
    • Encadrants:                       5,811 €HT
  3. Flux financiers en €TTC
    • Facturation auprès des familles en scolaire: 500.286 €TTC
    • Facturation auprès de la ville en scolaire:      218.052 €TTC
    • Salaire des agents des cantines:                       366.000 €TTC
    • Prix moyen payé par les familles:                          3,63 €TTC
  4. Répartition de la facturation entre les tranches de quotient familial
    • T1 à 0,95€                    1,0%
    • T2 à 1,79€                    2,9%
    • T3 à 2,62€                    9,2%
    • T4 à 3,14€                    13,1%
    • T5 à 3,78€                    24%
    • T6 à 4,19€                    13%
    • T7 à 4,72€                    36,3%
  5. impayés
    • au 31/12/2011:         99.295 €
    • au 31/12/2012:         66.675 €

Dans le prix d’un repas, il y a, toujours en schématisant:

  • 3,69€ de matières premières et de préparation en cuisine centrale
  • 0,30€ de main d’œuvre Elior en administration
  • 0,49€ de frais généraux
  • 0,62€ de charges d’amortissements et de provisions pour rénovation

Ces 4 derniers chiffres sont des approximations, car j’ai divisé les chiffres du compte d’exploitation par 182.000, donc sans tenir compte des gouters et collations. J’ai aussi ignoré les différences des prix facturés entre scolaire et petite enfance. C’est pourquoi ce résumé est approximatif et ne peut servir qu’à connaître les ordres de grandeur. N’oubliez pas aussi les 2,50€ de personnel municipal à ajouter dans chaque repas scolaire ou ALSH.

Enfin, le programme d’investissements de la DSP s’est achevé pendant l’été 2013 avec la mise en service de la dernière cantine rénovée à l’école de la Verville. Ces investissements, commencés en octobre 2009, exécutés essentiellement pendant l’été 2010, s’élèvent à peu de choses près à 1.000.000 d’euros HT exprimés en euros 2009. L’intégralité des investissements seront transmis à la ville à la fin de la DSP, le 30 septembre 2019.